Dernier covoiturage

Création 2021-2023

Road-movie funéraire et musical sur routes départementales

Durée encore approximative

Dans un village, les habitants attendent… un colis, un baiser, un coup de main, un client, un train…Depuis vingt ans, Nelson attend sa mère qui lui a promis qu’elle reviendrait. Malgré sa maladie, Alice n’attend rien, et quitte le village pour suivre son rêve : devenir une grande couturière.
Arrive au village le nouveau patron des pompes funèbres, Félix Boulaté. Félix embauche Nelson pour l’assister. Très vite, pendant la préparation des défunts, Nelson réalise qu’il les entend exprimer leurs regrets, et décide de les «réparer».
Alice revient au village à la mort de sa mère, et tombe amoureuse de Nelson. Mais Alice est très malade. Pour guérir, Nelson lui propose de l’emmener à Lourdes. Elle préfèrerait le Mont Saint-Michel, son ange gardien. Il lui promet. Le temps pour Nelson de renoncer au retour de sa mère, Alice meurt en lui demandant de l’emmener au Mont…
Nelson prend la route avec Alice, passagère illégale dans son cercueil.

 

NOTE D’INTENTION : Faire une promesse, c’est prendre un pari sur l’avenir – avenir dont on ignore tout, et sur lequel nous n’avons aucune prise, sauf l’illusion de le maîtriser à moyen ou cours terme.
De nombreux récits traditionnels (contes et mythes) mettent en garde la décision de faire une promesse, car non seulement celle-ci engage celui qui l’a faite, mais aussi celui qui attend sa réalisation. Ces récits traditionnels vont explorer les conséquences d’un tel acte : soit lorsque la promesse n’est pas tenue, soit lorsque celle-ci est tenue à n’importe quel prix.
Nourrie de ces récits sans âges (le mythe de Phæton, le joueur de flûte de Hamelin, la femme au bras en or, Peau d’Âne…) et de collectages auprès de collégiens et lycéens cette création vient offrir une histoire contemporaine qui interroge la notion de fidélité, de serment, de contrat…

Pour cette création, nous (Pierre Desvigne et Julien Behar) avons décidé de continuer le travail initié ensemble avec le spectacle «Jusqu’ici tout va bien». En effet, cette rencontre artistique nous a permis d’aller vers des formes musicales et narratives nouvelles pour nous, et nous souhaitions, d’une part les prolonger, mais aussi les approfondir au service d’un récit complet, accompagné à l’écriture et la mise en scène par Anne Marcel.

  • Écriture / interprétation récits, slam et loops > Pierre Desvigne
  • Composition / saxophone, clavier, machines > Julien Behar
  • Regard extérieur et accompagnement à l’écriture > Anne Marcel
  • Accompagnement au collectage > Fred Billy
  • Proposition lumière > Christian Jutan
  • Vidéo > Nicolas Pignon et Sébastien Vallée
  • Photos > Monsieur Ferrow
  • Visuel > Côté Pile
  • Production > Cie Le Caillou (Nantes – 44), ZEi & Cie (Nantes – 44)
  • Soutiens à la création > Le Nombril du Monde (79), projet de résidence d’écriture « La Petite Chartreuse », U.R.F.R. du Poitou-Charentes (Pôle Culture Régional des Arts de la Paroles et des Écritures Contemporaines), Vallée du Haut-Anjou (49) – Bécon-Les-Granits, Le Grand Lieu du Conte (44)
  • Établissements scolaires > Collège Marcel Baron (Héric – 44), Lycée des Savarières (St Sébastien s/Loire – 44)
  • Remerciements > Moulin du Marais (Lezay – 79), Le Cargo (Segré – 49)

 > Télécharger le dossier de présentation

Calendrier création prévisionnel :

  • à partir de mai 2021 : collectage et début d’écriture autour de la thématique des promesses
  • juillet 2021 : explorations orales et sonores (Nombril du Monde)
  • novembre 2021 : amorce de la dramaturgie, début du travail au plateau (Moulin du Marais de Lezay)
  • juillet 2022 : résidence écriture et mise en scène à Bécon-les-Granits (49) – salle F. Chopin
  • septembre 2022 : résidence mise en scène au Grand Lieu du Conte (44)
  • novembre 2022 : résidence mise en scène et lumières (Moulin du Marais de Lezay)
  • sortie courant 2023

Bibliographie : Vivre avec nos morts (Delphine Horvilleur), Le parfum des cendres (Marie Mangez), Mes sincères condoléances (Guillaume Bailly), La Porte des Enfers (Laurent Gaudé), Le dictionnaire amoureux de la mythologie (Jacques Lacarrière), la poésie de Victor Hugo, Charles Beaudelaire, Gérard de Nerval, Birago Diop, Henri Michaux, Jean Tardieu…