RÉCITALS

Danse conteurPierre Desvigne glisse sur le fil de ces histoires tel un funambule qui ose des pirouettes en plein vent avec humour et justesse. Il propose, en fonction du public, de l’organisateur, le temps d’une soirée, d’une intervention, d’une balade, ses contes issus de sa tradition orale contemporaine.

« Tel un funambule qui ose des pirouettes, avec humour et justesse, Pierre Desvigne glisse sur le fil de ces histoires. (…) Le premier acte avait largement séduit le public. À la bibliothèque on parie sur un succès identique. « Ce fut une soirée à sensations fortes, fous rires, émoi et terreur étaient au rendez-vous. Le public en redemandait : c’est chose faite », indique Maryline Laude responsable de la bibliothèque. En amont du spectacle, le conteur Pierre Desvigne proposera une bande-annonce détonante, vivante et interactive. Par surprise, il viendra raconter des histoires fantaisistes aux élèves de CM1-CM2 de la commune. »  OUEST-FRANCE – 21 mars 2016 – Le Landreau

______________________________________________________________________
LES PIEDS DANS LE PLAT

Récital de contes fantasques tout public dès 9 ans

Une jeune fille décide de risquer sa vie pour faire parler un prince mystérieusement silencieux. Un mari promet à sa femme de l’enterrer avec son bras en or, mais cette promesse est bien difficile à tenir. Pour la première fois, un chasseur redoutable traque une proie qui lui échappe. Deux œufs discutent dans un frigo, deux philosophes papotent au bord de l’eau, deux hommes se disputent sur un mot…

et…

  • Un oiseau qui chante si bien que ce qu’il demande, il l’obtient.
  • Une barbe bleue qui emmène chez lui une femme et son petit chat.
  • Une jeune fille devient la sage-femme, puis la nourrice, puis l’épouse d’un bien étrange prince à la peau de serpent.
  • Une mule Corse qui regrette déjà le mariage de son maître.

Tranchant dans le vif du sujet, Les pieds dans le plat en offre pour tous les goûts… quelles soient d’amour ou de sagesses, mythologiques, cocasses ou tragiques, ces histoires-là ne laissent pas indifférent. Il y aura des rebondissement torrides, des dérapages incontrôlés et des fins qui restent sur leur faim. Dans une bibliothèque, un bistro, sur une scène, dans un parc ou sur un toit, elles se dégustent entre amis et en famille.

> TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE

______________________________________________________________________

ATTENTION, RIVAGES DANGEREUX !

Récital de contes loufoques jeune public dès 7 ans

Dans un village, à l’entrée, à côté du supermarché, il y a un rond-point avec une collection de nains de jardin.
Dans ce village, il y a un café, Le Sporting, tenu par  Raymond, bossu de grand-père en fils.
Dans ce village, à la sortie, il y a le Lotissement des Sept Pendus, dans lequel habite Léo et Mélissa, sa voisine, son amoureuse.
Dans ce village, après le lotissement, il y a une forêt où habiterait une Vieille Femme Folle Complètement Timbrée.
Dans ce village, après après la forêt, en bas, dans la vallée, où coule une grand fleuve, il y a une grande ferme presque abandonnée.

  • Un monstre vient d’acheter la ferme abandonnée et va faire son premier shopping au village, le jour de la kermesse.
  • Avant le fleuve, il y avait un champ abandonné, dangereux et interdit d’y aller : « propriété privée »
  • Dans la forêt, on entend des voix qui chantent, mais on ne comprend pas, parce que c’est trop loin, et qu’on ose pas y aller, sauf Raymond qui, un soir, va cueillir des champignons.

Quand j’avais 7 ans, j’avais peur du noir, des ogres cannibales et des champignons haineux.
Quand j’avais 7 ans, j’aimais les crêpes, les nains de jardin et la fille du boulanger.
Un jour, en rentrant de l’école, j’ai croisé un nain de jardin cannibale qui voulait manger la fille du boulanger avec des champignons. J’ai attrapé le nain par les pieds et je l’ai donné à l’ogre. Il a roulé le nain dans une crêpe avec un œuf et du fromage, puis il a tout avalé. L’ogre m’a remercié.
Depuis j’ai moins peur des ogres et je me méfie des nains de jardin.

> TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE